Pour un meilleur service de santé* aux Canaulais, allié du nouveau développement économique.

*La santé étant entendue au sens large, celui de la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé, le bien être.

  • Parce que nous avons besoin de conserver une médecine généraliste de proximité
  • Parce que nous avons besoin d’équipes pluridisciplinaires
  • Parce que nous avons besoin de consulter des médecins spécialistes au plus près
  • Parce que nous avons besoin de répondre aux situations d’urgences
  • Parce que nous avons besoin de disposer de paramédicaux structurés
  • Parce que nous avons besoins que les associations d’aides aux malades, aux personnes âgées et aux personnes handicapés, aux malades psychiques, viennent soutenir ceux d’entre nous qui recherchent une solution
  • Parce que les enfants qui connaissent des difficultés ont besoin d’accéder en proximité aux professionnels et bénéficier des aides spécifiques et spécialisées qui sont indispensables à leur développement
  • Parce que nous devons répondre au besoin croissant de prise en charge en établissement du vieillissement et de la dépendance de nos concitoyens
  • Parce que nous voulons sécuriser les personnes âgées qui choisissent de vieillir, à nos côtés, dans notre commune
  • Parce que nous voulons mettre l’accent sur les actions de prévention
  • Parce que, grâce à l’environnement dont bénéficie Lacanau, nous pouvons créer un centre de remise en forme ouvert à tous mais aussi par le biais d’une spécialisation à des sportifs

Nous avons travaillé sur ces enjeux aux côtés de Laurent Peyrondet et nous voulons y répondre en créant le Pôle de Santé Intergénérationnel Médoc-Océan (PSIMO).

En synergie avec les services sociaux de la ville, le PSIMO sera situé entre la ville et l’Océan, sur le site de l’ancien centre médico-social du Moutchic. Il regroupera un centre de santé polyvalent (attractivité pour les médecins généralistes, lieux adaptés pour les consultations des spécialistes, téléconsultation grâce à la fibre optique pour certaines spécialités comme la radiologie, équipes pluridisciplinaires, associations d’entraides, soutien aux enfants…), un pôle séniors de dépendance (EHPAD) avec prise en charge adaptée des maladies invalidantes et un centre de remise en forme et de rééducation accessible à tous, spécialisé pour les sportifs.

Il fera régulièrement l’objet d’une évaluation précise des besoins de santé et le PSIMO sera ouvert aux communes environnantes. Il deviendra un vecteur de solidarité santé mais contribuera, lui aussi, au développement économique que nous voulons pour Lacanau.